C-E – Répertoire des rues


Caquet (ruelle du) – Klappergässel, Scheergässel
Cathédrale (place de la) – bey dem Münster, hinter dem Münster
  • n° 14 autre adresse du 20, rue des Hallebardes
  • n° 19, maison Hæufflé (1766), détruite en 1944
  • n° 20, maison Schulderer (1766), détruite en 1944
Chaîne (rue de la) – Kettengass
  • n° 8, zum Westhaus, maison Gœtz, 1769
Chandelles (rue des) – Heiligen Liechter gass
  • n° 6, maison Kieffer (1773), détruite en 1919 lors de la Grande percée
  • n° 18, maison Steegmann (deuxième moitié du XVIII° s.), détruite lors de la Grande percée
  • n° 13, devenu le 13, rue des Francs-Bourgeois avant d’être détruit en 1969
Charles Altorffer (quai), jusqu’en 1970 quai de l’Abattoir – Johannisgass
Charpentiers (rue des) – Zimmerleutgass
Chaudron (rue du) – Kesselgasse
Cheveux (rue des) – Haargässel
  • n° 6 ou 50, rue du Fossé des Tanneurs
Ciel (rue du) – Himmelreichgässel
Coq (rue du) – Hahnengass
  • n° 6, maison Mayé (vers 1738)
Cordonniers (rue des) – Schuhmachergass
Course (Grande rue de la) – Grosse Renngass
Courtine (rue de la) – Steingässel, rue des Pierres
Croix (rue de la) – Creutzgasse
  • n° 9, détruite en 1944
Cygne (place du) – aux Ponts Couverts
  • voir l’ancien n° 3 rue Kirschleger, auberge à la Ville de Grenoble (1709-1733) puis à la Reine de France
Dentelles (rue des) – Spitzengasse
Desaix (quai), voir quai de Paris
  • n° 3, maison Hæberlé (vers 1815), aussi 3, place Saint-Pierre-le-Vieux
Division Leclerc (rue de la)

  • n° 15, maison Vigera (1714), aussi 22, rue de l’Ail
Dôme (rue du) – Münstergass
  • n° 8, hôtel de Hohenlohe Waldenbourg Schillingsfürth (1786 et suiv.)
  • n° 17, maison Sarré (1753)
Douane (rue de la) – gegen dem Kauffhaus über
  • n° 19, zum Drachenfels, maison Greiner (1766)
Drapiers (rue des) – Tucherstubgass
  • n° 3, démolie en 1912 – nouveau bâtiment 26-28, rue du Vingt-deux-novembre
  • n° 32, Façade Wilké (1821) rue des Drapiers et Blum (1871) 57, rue du Fossé des Tanneurs
Echasses (rue des) – Steltzengass
  • n° 8, maison Labelly (1758)
Ecarlate (rue de l’) – Scharlachgass
  • n° 4, en partie maison Hitschler (vers 1768)
Ecrevisse (rue de l’) – Krebsgass
Ecrivains (rue des) – Hinterschreiberstubgasse, Hasengæssel
  • n° 5, détaché en 1807 du 10, rue de la Râpe
  • n° 6, maison maison au Veau (zum Kalb), démolie en 1968, nouveau bâtiment 1969
Epine (rue de l’) – Dornsgass
  • n° 1, maison Stamm (1773)
  • n° 5
  • n° 8, maison Zur guldenen Leiter (à l’Echelle d’or)
  • n° 11, maison Bemberg (vers 1723)
Esprit (Grande rue de l’) (rue de l’) – beym Geistbrückel , ultérieurement rue de Sébastopol
  • n° 151, à la Danse des Paysans (zum Baurentantz), démolie vers 1840
Esprit (Petite rue de l’) (rue de l’) – beym Geistbrückel , ultérieurement quai Kleber

Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.