Potiers


Les potiers, en allemand Haffner (dérivé de Haffen, pot) ou Kachler (dérivé de Kachel, pot, du latin caccabus, chaudron, d’origine grecque), sont un corps de métier rattaché à la tribu des maçons. Ni leur règlement ni leurs délibérations ne sont conservés. Lors de leur inscription à la tribu, ils sont portés dans les comptes rendus des Maçons. Contrairement à la campagne (Haguenau par exemple) où les épreuves se limitent aux pots et aux carreaux, à Strasbourg les candidats doivent réaliser un fourneau (voir le litige que Gall Mack porte devant les Quinze en 1705).

La liste ci-dessous, en cours d’élaboration, renvoie à la notice du potier ou, à défaut, à la maison dont il a été propriétaire.

Potiers avant 1789

  • Acker – Jean Adam, potier, et (1691) Anne Marie Mettler veuve du potier André Hintermeyer, puis (1695) Marie Madeleine Neidinger veuve du potier d’étain Jean Jacques Solatus d’Offenbourg, enfin (1712) Marie Elisabeth Weimar, notice
  • Acker – François Paul, potier, fabricant de poêles en faïence, et (1742) Anne Marie Frick – catholiques, (notice)
  • Bolender – Isaac, potier, et (1732) Marguerite Weber – luthériens, (1)
  • Bratz – Jean Théophile, potier, et (1761) Marie Madeleine Bloch, veuve de Jean Gaspard Otterbein – luthériens, (notice)
  • Brunner – Jean, potier, et (1679) Anne Marie Guthmann – luthériens, (1)
  • Clauss – Jean Georges, potier, et (1701) Anne Marie Reh, remariée (1716) avec le potier Jean Loue-Dieu Nœdel – luthériens, (1)
  • Clauss – Jean Georges, potier, et (1727) Marie Catherine Eckart – luthériens, (1)
  • Darm – Jean Balthasar, potier, et (1749) Marguerite Neff veuve du potier Jean Michel Wetzel – luthériens, (notice)
  • Diebold – Nicolas, potier, et (1695) Catherine Alber puis (1697) Dorothée Dumont – catholiques, (1)
  • Diehl – Jean Georges, potier, et (1783) Marie Madeleine Heusserer – catholiques, (1)
  • Diemer – Jean Michel, potier, et (1735) Marie Madeleine Nagel puis (1737) Anne Marie Gœfft – luthériens, (1)
  • Durchdenbach – Jean, potier, et (1649) Sara Ott – luthériens, (1), (2)
  • Durchdenbach – Laurent, potier, et (1595) Appolonie Kœnig, veuve du potier Jean Mülleberger, puis (1615) Barbe Heusch – luthériens, (1)
  • Elbert – Jean Georges, potier, et (1654) Anne Marie Boch – luthériens, (1)
  • Elbert – Philippe, potier, et (1614) Anne Haderer puis (1635) Jeanne Frœlich, veuve du potier Gaspard Schweickardt – luthériens, (1)
  • Fanck – Jean Henri, potier, et (1753) Catherine Barbe Litsch, (1757) Susanne Marie Lobstein, (1772) Sabine Federreuter puis (1785) Susanne Marguerite Redslob, veuve du boutonnier Jacques Bourcart Schweigheusser – (non célébré, 1756 Marguerite Dorothée Wetzel) – luthériens, (1)
  • Feurstein – Jean Georges, potier, et (1714) Anne Marie Arnold – luthériens, (1)
  • Gabriel – Melchior, potier, et (1762) Catherine Véronique Hügelin veuve de Nicolas Hoffstetter – catholiques, (1)
  • Garing – Tobie, potier, et (1651) Marguerite Ichart, (1659) Barbe Reinhard, (1667) Anne Marie Stumpff puis (1682) Marguerite Ulrich – luthériens, (1)
  • Gerner – Jean André, potier, et (1759) Marie Chrétienne Nœdel, (1762) Marie Salomé Hæberlin puis (1784) Marie Elisabeth Meyel – luthériens, (notice)
  • Hæberlin – Jean Daniel, potier, et (1756) Marguerite Salomé Œrtel veuve du potier Jean Georges, puis (1794) Marie Sophie Altherr – luthériens, (notice)
  • Heidingsfelder – Henri, potier, et (1696) Marguerite Meyer veuve du potier Michel Huck puis (1697) Aurélie Lorentz – luthériens, (1)
  • Huck – Georges André, potier, et (1704) Marie Dorothée Kammerer, (1)
  • Huck – Michel, potier, et (1674) Marguerite Meyer, remariée en 1696 au potier Henri Heydingsfelder, (1)
  • Hügelin – François Joseph, potier, et (1786) Anne Kuenemann, remariée (1807) au potier Jacques Geringer – catholiques, (1), (2)
  • Hügelin – Jean Adam, potier, et (1733) Anne Marie Klingelmeyer puis (1762) Anne Marie Kayser veuve de Joseph Fleck – catholiques, (notice)
  • Hügelin – Jean Nicolas, potier, et (1707) Marie Ursule Mack puis (1734) Marie Elisabeth Freund – catholiques, (notice)
  • Kantengiesser – Nicolas, potier, et (1634) Chrétienne Veitinger, veuve du potier Mathias Kleinmann – luthériens, (1)
  • Jung – Georges Jacques, potier, et (1733) Catherine Dorothée Huck puis (1744) Marguerite Salomé Reissner, (1)
  • Kohlmann – Jean Louis, potier, et (1785) Marie Catherine Siedel – catholiques, (1)
  • Kohlmann – Jean, potier, et (1764) Marie Odile Bürckel – catholiques, (1)
  • Lutz – Jean Léonard, potier, et (1732) Marie Marguerite Niedermeyer veuve d’Abraham Schieb, (1734) Marie Salomé Claus puis (1738) Anne Marguerite von Zabern – luthériens, (notice)
  • Lutz – Jean Léonard, potier, et (1766) Marie Salomé Milling – luthériens, (1)
  • Mack – Gall, potier, et (1687) Anne Dorothée Müller – catholiques, (notice)
  • Mœtzel – Jean Nicolas, potier, et (1781) Anne Marguerite Herrmann – luthériens, (1)
  • Müllenberger – Jean, potier, et (1611) Barbe Grassmann, (1632) Esther Heim et (1634) Susanne Gœppel – luthériens
  • Musculus – Georges Frédéric, potier, et (1726) Marie Madeleine Nagel – luthériens, (1)
  • Musculus – Jean Conrad, potier, célibataire – luthérien, (1)
  • Nagel – Conrad, potier, et (1688) Salomé Jacober – luthériens, (1)
  • Nœdel – Jean André, potier, et (1770) Marguerite Dorothée Harr – luthériens, (1)
  • Oppitz – Jean Georges, potier, et (1740) Marguerite Salomé Œrtel – luthériens, (notice)
  • Ott – Michel, potier, et (1618) Elisabeth Wildenmeyer, veuve du potier Georges Katzenmeyer – luthériens, (1)
  • Otterbein – Jean Gaspard, potier, et (1722) Marie Dorothée Rœcklinger puis (1751) Marie Madeleine Bloch, veuve du tailleur Henri Letz – luthériens, (notice)
  • Petri – Jean Philippe, potier, et (1786) Catherine Barbe Claus – catholiques, (1)
  • Riedinger – Jean, potier, et (1762) Anne Marie Giss – catholiques, (1)
  • Ruff – Michel, potier, et (1642) Elisabeth Ott – luthériens, (1)
  • Schieb – Abraham, potier, et (1712) Marie Marguerite Niedermeyer – luthériens, ( notice)
  • Schieb – Jean, potier, et (1696) Marie Salomé Hæberlin – luthériens, (1)
  • Schmieg – Jean Georges, potier, et (1704) Marguerite Steiger – luthériens, (notice)
  • Schmieg – Jean Georges, potier, et (1744) Marie Dorothée Christianus – luthériens, (notice)
  • Schrœder – Melchior, potier, et (1704) Anne Catherine Schad puis (1733) Elisabeth Becker – catholiques, (notice)
  • Seiler – Sébastien, potier, et (1747) Marie Sophie Hetz – catholiques, (1)
  • Steiger – Laurent, potier, et (1676) Marie Madeleine Elbert – luthériens, (1)
  • Steiner – Gaspard, potier, et (1658) Barbe Meyel ci-dessus, (1675) Anne Catherine Margrart puis (1679) Anne Dorothée Jacober – luthériens, (1)
  • Strauss – Georges Frédéric, potier, et (1767) l Salomé Jung – luthériens, (1)
  • Unger – Nicolas, potier, et (1638) Barbe Hübner puis (1671) Anne Marguerite Schubæus, veuve du potier Balthasar Recklinger – luthériens, (1)
  • Vœlcker – Jean Chrétien, potier, et (1724) Marie Dorothée Schmidt veuve de Jean Michel Hetz – catholiques, (1), (2)
  • Walter – Luc, fabricant de poêles en faïence, et (1781) Marie Antoinette Acker – catholiques, (notice)
  • Weisser – Frédéric, potier, et (1644) Barbe Meyel. veuve du potier Jean Georges Ruff, remariée (1658) avec le potier Gaspard Steiner – luthériens, (1)
  • Wetzel – Jean Michel, potier, et (1749) Anne Marie Kætzel puis (1760) Marie Salomé Meyer – luthériens, (1)
  • Wetzel – Jean, potier, et (1758) Marguerite Salomé Korn – luthériens, (notice)

Potiers après 1789

  • Bernhard – Jean, potier, et (1791) Anne Marguerite Herrmann veuve de Jean Nicolas Mœtzel – réformé et luthérienne, (1)
  • Geringer – Jacques, potier, et (1807) Anne Kuenemann veuve de François Joseph Hügelin, (1)
  • Gerner – Jean Daniel, potier, et (1798) Marie Marguerite Wurth puis (1807) Marguerithe Barbe Blind, (1)
  • Hæffner – André, potier, et (1813) Louise Marguerite Schuler, (1)
  • Herrmann – François Bernard, potier, et (1813) Marie Claudine Sinner puis (1824) Louise Thérèse Wittmann, (1)
  • Hettinger – Xavier, potier, et (1825) Marie Jeanne Bucher, (1)
  • Hügelin – Joseph, potier, et (1819) Marie Thérèse Victoire Hertling, (1)
  • Kayser – Jean Georges, potier, et (1792) Marguerite Dorothée Nœdel – luthériens, (1)
  • Pipenbring – Martin, potier de terre, et (1796) Marie Madeleine Kretzmeyer, (1)
  • Schneider – Conrad, potier de terre, et Ursule Marck puis (1808) Marie Marguerite Diehl, (1)
  • Strauss – Philippe Jacques, potier de terre célibataire, (1)

Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.