Bateliers (quai des) : Schiffleuthstaden


Le quai des Bateliers se trouve à l’intérieur des remparts depuis la première moitié du XIII° siècle, lors du deuxième agrandissement de la Ville. Il s’étend du pont du Corbeau (Schindbrück : pont des supplices) à l’Ouest jusqu’au canal Saint-Jean (Johannisgiessen) à l’entrée de la Krutenau, l’actuelle rue de Zurich, à l’Est. La partie ouest jusqu’au pont neuf (actuel pont Sainte-Madeleine à côté du château des Rohan) était souvent appelée quai au Bois (Holtzstaden).
La Tour d’or (ou Tour aux florins, Guldenthurn) termine le quai en impasse à son extrémité orientale. On pouvait traverser à pied le canal du Rhin à l’emplacement de l’actuelle rue de Zurich par la passerelle du Pont aux Chats (Katzensteeg). Le pont neuf, face à la rue Sainte-Madeleine, permet de passer sur l’autre rive de la Bruche ou de l’Ill.

Quai des Bateliers (IX 196 à 199)
Les numéros 23 à 28 du quai des Bateliers, vus depuis le quai au Sable

Canton IX
Plan Blondel (1769), canton IX

(Seyboth p. 203)
Schiffleutstaden. Quai des Bateliers
Der Niedere Staden 1438. Holzstaden 18. Jahrh. Quai du Bois 1803, 1806. Quai du 23 Thermidor 1794
Steinerne Landvest am Staden vom Guldenthurm an bis an den Hof zum Drachen gebaut 1412-1423. [Mur en maçonnerie construit de 1412 à 1423 le long du quai, de la Tour d’or à l’hôtel du Dragon]


Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.