Corbeau (place du) : bei der Schindbruck


Le pont de l’abattoir (Schindbruck, glosé en zum Schindhaus führende Brücke, pont menant à l’écorchoir) traverse la rivière (Bruche ou Ill) entre la Grande Boucherie (Grosse Metzig) et la Halle (Kaufhaus) pour mener au quai des Bateliers, à la rue des Bestiaux (aujourd’hui rue d’Austerlitz, à la rue des Bouchers (Metzgergiessen) et au quai Saint-Nicolas. Il est appelé en français pont du Corbeau d’après l’auberge au Corbeau toute proche.
Le pont était environné d’échoppes du côté de la Grande île jusqu’à sa reconstruction en 1841. Il est alors agrandi, son débouché sur les quais dégagé en démolissant les maisons au coin de la rue des Bouchers et du quai Saint-Nicolas. Un îlot de quatre maisons subsiste le long de l’Ill au début du quai des Bateliers jusqu’à leur destruction par le bombardement aérien du 11 août 1944.
Les maisons de l’îlot portaient jusque dans les années 1860 un numéro du quai des Bateliers.


L’ancien pont du Corbeau avant sa démolition, 1839 (gravure de Rühl), sur la droite la Grande Boucherie
Projet de nouveau pont, 1839 (Ponts-et-Chaussées, ADBR cote 2 SP 52)

Pont du Corbeau dans les années 1930 (Lucien Blumer, AMS cote 8 Z 465)
Place et pont du Corbeau, vers 1900 (anonyme, Musée Historique, reproduit dans
Strasbourg passé et présent sous le même angle)

(1) Dictionnaire de Grimm qui cite diverses sources de Strasbourg
Schindbrücke, zum schindhaus führende brücke, s. Lexer handwörterbuch. 2, 753
das hus zu Bubenecke brante ouch und die hüser dernebent wider die metzige und bi der schintbrucken und das schinthus. d. Städtechron. 9, 752, 12 [la maison dite zum Bubeneck (au coin des garçons) brûla aussi, comme les maisons voisines vers la Boucherie et sur le pont de l’abattoir et l’abattoir]
pons in quo poena submersionis olim infligebatur. Scherz-Oberlin 1409 [pont où on infligeait autrefois la peine de submersion]
die man ertraencken wil, sullent uf der schindbrucken bichten. Quelle s. ebenda. [les condamnés à la noyade doivent se confesser sur le pont de l’abattoir]
Schindhaus, mhd. schinthûs, domus publica excoriandis mactatis pecoribus. Scherz-Oberlin 1409 [bâtiment public où étaient écorchés les animaux]
schlachthaus, Lexer handwb. 2, 753 [abattoir]
es brantent ouch die huser bi der schintbrucken, und der metziger schinthus derhünder. Closener 77 [les maisons près du pont de l’abattoir ont aussi brûlé ainsi que celles derrière l’abattoir de la boucherie]


Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.