Sainte-Madeleine (rue) : Uttengass


La rue est la seule à partir du quai des Bateliers et à rejoindre le rempart le long du canal des Orphelins (Waisengräblein). Elle porte le nom d’Uthengass (rue d’Uthon) dès la fin du XIII° siècle d’après le propriétaire de la maison Zu Herrn Uten (Adolphe Seyboth, p. 203 de l’édition en allemand). On trouve souvent Ruthengasse au XVIII° siècle et rue de la Madeleine d’après le vocable du couvent des Pénitentes (zu den Reuerinnen) qui longe la partie arrière vers l’est. Depuis que les maisons portent un numéro (fin du XVIII° siècle), la rue porte le nom de Sainte-Madeleine.

Sainte-Madeleine, arrière rue des Veaux
Plan-relief de 1725 (Musée historique de Strasbourg)
Au premier plan l’église Sainte-Madeleine,
la rue Sainte-Madeleine se trouve dans le quart inférieur droit de l’image
(cliché Claude Menninger, © Région Alsace – Inventaire général)

Canton IX
IX° canton, plan Blondel (1765, orienté sud-nord,
exemplaire qui représente l’état réel sans les modifications de Blondel, ADBR 2 L Plan 5).
La rue Sainte-Madeleine se trouve dans la moitié gauche, presque en face du Pont-Neuf


Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.