Noyer (rue du) : Nussbaumgässel


Ruelle du Noyer (Nussbaumgässel) et ruelle de l’Ours (Bärengässel)

L’actuelle rue du Noyer date de 1833. La Ville a alors acquis l’îlot de maisons entre la ruelle du Noyer à l’est et la ruelle de l’Ours à l’ouest pour relier la place d’Armes (place Kleber) et la nouvelle halle aux blés construite au Marais Vert. Les acquisitions sont votées par le conseil municipal en mai et août 1832 et ratifiées par ordonnance du Roi en août 1833.
Les deux ruelles s’ouvraient dans la rue Thomann de part et d’autre de la maison à l’Ours (zum Bären, n° 97 au III° canton du plan Blondel, voir ci-dessous) et aboutissaient chacune à une maison dont l’arrière donnait sur le canal intérieur. Les lignes en rouge sur le plan qui représente les propositions de Blondel montre que la nouvelle rue du Noyer correspond aux projets de 1765.
L’îlot entre les deux ruelles comportait cinq maisons qui portaient depuis 1785 un double numéro,
la parcelle III 90, le 3, ruelle de l’Ours et 5, ruelle du Noyer,
la parcelle III 91, le 4, ruelle de l’Ours et 4, ruelle du Noyer,
la parcelle III 92, le 5, ruelle de l’Ours et 3, ruelle du Noyer,
la parcelle III 93, le 6, ruelle de l’Ours et 2, ruelle du Noyer,
la parcelle III 94, le 7, ruelle de l’Ours et 1, ruelle du Noyer.

23.02.2006 09:25, 1/4, 400/200/222, Res:100.0%, Push:0, CM:0, Q:0, SD:2, NF:0, UM: 1Plan 1830 îlot 43Plan 1836, cadastre section P (rue du Noyer, 1197 W 35, 12)Plan 1861 îolts 42, 42-bis
Plan Blondel de 1865 (Archives municipales, cote C 18),
plan de l’îlot d’après les dessins du plan-relief de 1830 (1),
plan cadastral (1836, archives municipales 1197 W 35, 12)
plan de l’îlot d’après les dessins mis à jour du plan-relief (1861)

Plan cadastral annoté (1960)
Plan cadastral annoté du nom des propriétaires (1960),
dossier de la Police du Bâtiment 3, rue du Noyer

Acquisition de l’îlot entre les ruelles de l’Ours et du Noyer (1833)

Joint aux différentes acquisitions en 1833
La ville de Strasbourg a été autorisée à acquérir cette maison avec quatre autres formant un ilot entre la rue aux Ours & celle du Noyer & une sixième au coin de la rue de l’Esprit pour servir à l’ouverture d’une nouvelle rue partant de celle dite Thomann pour aboutir à la Grande rue de l’Esprit en vertu d’une ordonnance du roi au Palais de Neuilly le 9 août dernier. Ces acquisitions ont été votées par le conseil municipal les 22 mai & 28 août 1832 pour faciliter le percement de ladite nouvelle rue qui doit établir une communication entre le quartier de la place d’Armes les rues de la Mésange & des Petites Boucheries avec la Halle aux bleds & pour procurer les abords au nouveau pont à établir en face de la rue de l’Esprit sur le nouveau canal par suite du projet précédemment adopté & mis maintenant à exécution par la démolition des Faux Remparts & la construction d’un mur de quai
Ordonnance. La ville de Strasbourg est autorisée à acquérir pour servir à l’ouverture d’une nouvelle rue partant de celle dite Thomann à la Grande rue de l’esprit que nous autorisons en outre la ville à opérer suivant l’alignement indiqué sur le plan de A en G.
1. des Sr et De Holderer une maison désignée au plan par la lettre A moyennant 9000 francs
2. du Sr Goerner une maison désignée au plan par la lettre B moyennant 9000 francs
3. du Sr Hoertel une maison désignée au plan par la lettre C moyennant 6500 francs
4. du Sr Dürbach une maison désignée au plan par la lettre D moyennant 6500 francs
5. du Sr Schoor et de la veuve Haas une maison désignée au plan par la lettre E moyennant 8000 francs
6. du Sr Renner une maison désignée au plan par la lettre G moyennant 5500 francs, ensemble 45 000 francs


Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.