Miroir (rue du) : Spiegelgässel


La rue du Miroir fait partie des petites rues transversales orientées nord-sud qui desservent les maisons à l’écart de rues plus larges. Elle prolonge la rue de la Lanterne et se poursuit par la rue de l’Epine puis la rue de l’Ecurie qui aboutlt à la halle commerciale (Kauffhaus, communément douane). La rue du Miroir (Spiegelgässel) porte le nom du poêle de la tribu des marchands qui en fait l’angle occidental de la rue des Serruriers. Seules deux maisons y avaient leur unique entrée au XVII° siècle, les parcelles 437 (d’abord n° 3 puis n° 4) et 436 (d’abord n° 4 puis n° 2) du canton VII représenté sur le plan Blondel.

Canton VII (est)
Partie orientale du VII° canton, plan Blondel (1765,
exemplaire qui représente l’état réel sans les modifications de Blondel, ADBR 2 L Plan 5)

La rue du Miroir est la première rue transversale du canton, bordée de maisons teintées en rose (maisons de bourgeois), à partir du coin supérieur droit


Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.