Lentilles (rue des) : Linserfelsergass


La rue des Lentilles est une de ces rues transversales qui relient la Grand rue à la voie parallèle au sud (rue du Bain-aux-Plantes puis rue des Dentelles). Elle portait au XIII° siècle le nom de Kriegesgasse avant de prendre celui de Lindenfelsergasse d’après le propriétaire de la maison à l’angle occidental de la Grand rue au début du XVI° siècle, le marchand Jean Lindenfels qui fut trois fois ammestre (en 1532, 1538 et 1544). La rue porte ensuite le plus souvent le nom de Linserfelsergäßlein que le XVIII° siècle français a traduit en rue des Lentilles.

En partant de la Grand rue, le côté gauche était autrefois bordé de petites maisons jusqu’à la grande maison au chapitre Saint-Pierre-le-Vieux, à la place de l’actuelle aire de stationnement. Seules deux maisons avaient leur entrée principale de l’autre côté, les autres bâtiments faisaient partie de maisons qui s’ouvraient sur la Grand-rue ou sur la rue du Bain-aux-Plantes dont l’angle était occupé par la grande demeure strasbourgeoise de l’abbaye d’Altorf près de Molsheim aux XVII° et XVIII° siècles.

La rue des Lentilles est la deuxième rue qui descend à partir de la gauche sur le plan Blondel ci-dessous (canton VII, de 1765). Les bombardements alliés de 1944 ont détruit la partie méridionale de la rue et la partie proche de la rue du Bain-aux-Plantes, ce qui explique la largeur actuelle de la voie publique à cet endroit.

Canton VII (ouest)


Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.