Course (Grande rue de la) : Grosse Renngass


La Grand rue de la Course part du canal du Faux-Rempart et remonte parallèlement au Faubourg Blanc (actuel Faubourg National) vers le rempart (à l’emplacement des boulevards actuels). Avant les réaménagements qui ont suivi les destructions de 1870, la rue s’arrêtait en impasse par après avoir croisé la Petite rue de la Course qui relie le milieu du Faubourg blanc au rempart. C’est en 1383 que le nom de Renngass apparaît pour la première fois d’après Seyboth. Il est difficile de savoir si le nom désigne des courses ou s’il dérive d’un nom de famille comme nombre de rues du quartier : Mollgass (rue Moll), Heidengass (rue Heid, traduite en rue des Païens), Seelosgass (rue Seelos, traduite en rue Déserte).

Le plan Blondel (ci-desous) montre que côté méridional de la rue est occupé par les bâtiments arrière de maisons qui s’ouvrent sur le Faubourg Blanc ou par des maisons indépendantes détachées de ces terrains. Le côté septentrional est bordé de petites maisons sans jardin entre le canal et la rue des Païens puis par des maisons de jardiniers à plusieurs bâtiments au-delà de la rue des Païens. Les jardiniers qui y habitent font partie de la Tribu des jardiniers aux Charrons (Gartner Unterwagnern) qui a son poêle au Faubourg blanc (Weissenthurn strass, Faubourg national depuis le début du XIX° siècle)

Canton I (centre)

La grand rue de la Course forme la branche gauche du « V » dont la base se trouve vers le bas du plan, à la verticale du bastion.


Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.