François Antoine Lacombe, notaire royal, et (1771) Marie Eléonore Langhans – catholiques


François Antoine Lacombe naît à Sarrrebourg où son père Pierre Lacombe est intéressé dans les affaires du roi. Licencié en droit, il est nommé notaire royal à Strasbourg le 9 août 1770 en remplacement de François Bruno Humbourg. Il devient bourgeois le 30 janvier 1771 et tributaire à la tribu des Charpentiers le 28 mai suivant.
François Antoine Lacombe épouse en avril 1771 Marie Eléonore Langhans, fille du consul Jean Georges Langhans. Il cesse d’exercer en 1808 et meurt de fièvre lente le 12 mai 1816.

Maison en propriété
1771-1801, rue des Frères (VI 90, actuel n° 25)

Enfants

  • Marie Catherine Eléonore, épouse Mathias Etienne Picquart, garde magasin des vivres
  • Antoine François Thomas, notaire royal, épouse (1801) Marie Françoise Jeannesson
  • Agnès Jeanne Adélaïde Euphémie Louise, épouse (1797) Louis Marie Poncet, receveur des contributions
  • Pierre François Xavier Georges, commissaire des guerres, épouse (1817) Marie Caroline Eugénie Chastelain
  • Marie Sophie Isabelle Josèphe, épouse (1801) Xavier Rouvel, lieutenant général
  • Joseph Gabriel, inspecteur des domaines, épouse (1817) Marie Madeleine Desrues
  • Louis Gabriel, négociant, épouse (1810) Marie Charité Sophie Kolb
  • Marie Anne Félicité Richarde, épouse (1809) Marc Antoine Charles Huart, lieutenant colonel du génie
  • Marie Antoine Joseph Dominique, commissaire des guerres
  • Marie Isabelle Florentine Pierrette, épouse (1813) Joseph Sautereau, capitaine de cavalerie


Signature au bas d’un acte de 1778 (31 juillet, ADBR cote 6 E 41, 171)


Le roi nomme François Antoine Lacombe notaire royal à Strasbourg le 9 août 1770 en remplacement de François Bruno Humbourg, démissionnaire

1770 (AMS cote VI 491)
9. aoust 1770 – Extrait des registres du Conseil Souverain d’Alsace
Louis par la grace de Dieu Roy de France et de Navarre, a nos amés et feaux Conseillers les Gens tenans notre Conseil Supérieur d’Alsace, Salut. L’Etat et office de notaire royal de notre ville de Strasbourg que le S. Humbourg exerceoit en vertu de notre commission du 24. aoust 1749 etant vacant par la démission qu’il en a donné, nous avons fait choix pour le remplacer du S. La Combe avocat, bien Informé que ses Talens, ses connoissances, son application et sa conduite ne laissent rien a desirer, A Ces Causes et autres a ce nous mouvantes, Nous avons commis, ordonné et établi et par ces presentes signées de notre main, commettons, ordonnons et etablissons ledit Sieur La Combe en la Charge de Notaire royal en notre ville de Strasbourg vacante comme dit est par la démission dudit Sieur Humbourg, pour en lad° qualité recevoir et passer tous actes et contrats qui dependent des fonctions des Notaires Royaux, lors qu’il en sera requis et de joüir de lad° charge de Notaire royal aux honneurs, autorités, fruits, profits, revenus et emolumens dont joüissent les autres notaires royaux etablis en notre Province d’Alsace et tant qu’il nous plaira.
Si vous mandons et enjoignons que vous etant apparu des bonnes vie et mœurs, religion catholique, apostolique et romaine dud. S. La Combe et de lui pris et reçu le serment en tel cas requis et accoutumé, vous ayez a le recevoir en lad° charge, et a l’en faire jouir et user pleinement et paisiblement, cessant et faisant cesser tous troubles et empechemens et nonobstant toutes choses contraires. Car tel est notre plaisir. Donné à Compiegne le 9° iour d’aoust l’an de grace 1770 et de notre regne de cinquante cinquième, Signé Louis et plus bas Par le Roy, Le Duc de Choiseul avec grille er paraphe et Scellé du grand sceau en cire jaune
Registré suivant l’arret du 18° septembre 1770.
Collationné Jourdain
VCG, corp L. Lad 8 Fas. 1. N° 11

François Antoine Lacombe devient bourgeois le 30 janvier 1771 en s’inscrivant à la tribu des Charpentiers à titre gratuit eu égard à ses études : inscription au livre de bourgeoisie, registre de traitement des demandes

1771, Livre de bourgeoisie 1769-1777 (VI 286) p. 29
H. François Antoine Lacombe, notaire Royal dieser Statt von Saarbourg erhalt das burgerrecht gratis, will dienen beÿ E E Zunfft der Zimmerleuth. Jur. eod. [30 Januarÿ 1771]

(VI 286 bis, p. 207) Zimmerleuth. N° 14, d. 27. Jan. 1771
H. Lt. François Antoine Lacombe, Königlicher Notarius alhier. Erweißet durch Vorgelegte scheine seine ehl. Geburt, Cathol. Rel. Gradum Lti. daß er auff allhießiger Statt Stall die erforderliche Caution geleistet und des Zunfft Rechts beÿ E. E. Zunfft der Zimmerleut Vertröstet worden. 500. fl. baar Geld hat derselbe Vorgewießen, darüber den eid des eigenthums abgelegt auch 100. fl. beÿm burger protocoll deponirt.
Bittet ob favorem studiorum in Ew. Gn. burger Recht gratis recipirt Zu werden und offerirt 12 fl. in Allh. A. H. Zu geben.
Receptus d. 28. Jan. gratis. 12. fr. A. H.

François Antoine Lacombe devient tributaire chez les Charpentiers le 28 mai 1771

1771, Protocole de la tribu des Charpentiers (XI 33)
(f° 104) Dienstags den 28. Maii 1771 – Neuzünfftiger C.R.
Erschienen H. François Antoine Lacombe, Königl. Notarius alhier, producirt Cantzleÿ und Stall Schein de datis 30. Januarii et 5. Februarii 1771. bittend ihme vermög derselben das Zunfftrecht beÿ dieser Ehrsamen Sunfft gegen Erlag der Gebühr angedeÿhen Zu laßen sub oblato præstanda zu præstiren. Erkannt, Willfahrt, Juravit.

Fils de Pierre Lacombe, intéressé dans les affaires du roi à Sarrebourg, François Antoine Lacombe épouse en 1771 Marie Eléonore Langhans, fille du consul pour les années 1752, 1758 et 1764 : contrat de mariage, célébration à Saint-Laurent par le frère du marié, curé à Haut-Clocher en Lorraine

1771 (30.3.), Not. Laquiante (6 E 41, 1038)
Contrat de mariage, communauté partageable par moitié – Sr François Antoine Lacombe, avocat en parlement et Notaire royal en cette ville, fils majeur de feu M Pierre Lacombe, Interessé dans les affaires du roy demeurant à Saarbourg, et de Catherine Medicus
Dlle Marie Eleonore Langhans fille mineure de feu M Jean Georges Langhans, consul de cette ville, et De Gunegonde Hélène Kien

Mariage, Saint-Laurent (cath. p. 293)
Hodie 23 Aprilis Anni 1771 (…) a me infra scripto Christiano Lacombe Ecclesiæ Parochialis Sittersdorff vel haut cloché in Lotharingia germanica diœcesis metensis Parocho sponsi fratre ad instantiam partium Specialiter ad hunc actum celebrandum deputato de licentia et consensu R. D. Leonardi Streicher Parochi ad Sanctum Laurentium Ecclesiæ Cathedralis Argentinensis prævié recepto mutuo partium consensu Sacro matrimonii vinculo in facie Ecclesiæ conjuncti fuerunt Consultissimus Dominus Franciscus Antonius Lacombe Supremæ Curiæ Metensis advocatus nec non Notarius Regius et Apostolicus ex Sarrebourg Dioecesis metensis oriundus, filius legitimus ac majorennis defuncti Domini Petri Lacombe es negotiis regiis olim occupati et Dominæ Catharinæ Medicus quondam Conjugum a decem mensibus in parochia Sancti Stephani hujus urbis Commorans, et Domicelle Eleonora Langhans Argentinensis filia legitima et minorennis consultissimi Defuncti Domini Joannis Georgii Langhans quidam tredecim viri Magistratûs argentinensis et civitatis argentinensis Consulis, et Dominæ Helenæ Kühn quondam conjugum parochiana nostra (signé) Lacombe, Eleonor Langhans (i 149)

François Antoine Lacombe meurt de fièvre lente le 12 mai 1816 dans sa maison rue des Pucelles en délaissant dix enfants

1816 (10.8.), Strasbourg 12 (65), Not. Wengler n° 9697
Inventaire de la succession de François Antoine Lacombe, notaire royal décédé le 12 mai 1816 – à la requête de Marie Cunégonde Eléonore née Langhans la veuve et de 1. Marie Catherine Eléonore Lacombe femme du Sr Mathias Etienne Picquart, garde magasin des vivres à Strasbourg, 2. Antoine François Thomas Lacombe, notaire royal à la résidence de Strasbourg, 3. Agnès Jeanne Adélaïde Euphémie Louise Lacombe femme de Louis Marie Poncet, receveur des contributions, 4. Pierre François Xavier Georges Lacombe, commissaire des guerres demeurant à Strasbourg, 5. Marie Sophie Isabelle Josephe Lacombe veuve de Xavier Rouvel, lieutenant général, 6. Joseph Gabriel Lacombe, ancien inspecteur des domaines, 7. Louis Gabriel Lacombe, négociant, 8. Marie Anne Félicité Richarde Lacombe femme de Marc Antoine Charles Huart, lieutenant colonel du génie, officier de l’ordre royal de la Légion d’Honneur chevalier de St Louis, 9. Marie Antoine Joseph Dominique Lacombe, commissaire des guerres, 10. Marie Isabelle Florentine Pierrette Lacombe femme du Sr Joseph Sautereau, capitaine de cavalerie Chevalier de la Légion d’Honneur, tous enfants du défunt

dans la maison mortuaire rue des Pucelles n° 2
Meubles. Premier étage première salle, salon, chambre à coucher, chambre à côté, chambre à côté, au vestibule. Second étage vestibule, première chambre, seconde chambre, décharge, galerie, troisième chambre, quatrième chambre, dans la cuisine, au grenier, dans la décharge. Au rez de chaussée première pièce, seconde pièce, chambre de domestique, dans la chambre de la vieille cuisinière, sous le hangard, dans la buanderie, dans la cuisine, le garde à manger. Maison de derrière, première chambre, la décharge, galerie au premier étage, dans la petite décharge, dans la cave, dans le caveau, 4800 francs
meubles qui se trouvent dans la maison de campagne à la Ruprechtzau, chambre à coucher au rez de chaussée, première chambre au rez de chaussée, première chambre à droite, première chambre au premier étage à droite, seconde chambre à droite, troisième chambre à droite, chambre bleue, salon au premier, quatrième chambre au premier, chambre à côté, chambre à coucher de M. Lacombe, cabinet à côté, mansardes, cuisine, 3257 francs
Enregistrement de Strasbourg, acp 131 f° 52-v du 20.8.

Décès, Strasbourg (n° 736)
Déclaration de décès (…) le 13 mai 1816. François Antoine Lacombe, âgé de 71 ans, né à Sarrebourg (Meurte), Notaire royal, Epoux de Marie Cunégonde Eléonore Langhans, mort en cette mairie le 12 du mois courant à neuf heures du soir dans la maison située Ruë des Pucelles, fils de feu Pierre Lacombe, Entrepreneur des vivres fourrages, et de feu Catherine Medicus.
Premier déclarant, Antoine François Lacombe, âgé de 42 ans, Notaire royal, deuxième déclarant, Joseph Louis Lacombe, âgé de 33 ans, Ex inspecteur des Domaines, tous deux fils du décédé [in margine :] f. lente (i 17)

Enfants

Agnès Jeanne Adélaïde Euphémie Louise Lacombe épouse Louis Marie Poncet

1797 (17 fructidor 5), Strasbourg 6 (17), Not. Laquiante n° 2
Contrat de mariage – Louis Marie Poncet majeur natif de Chalons sur Saône département de Saône et Loire fils de Louis Poncet et défunte Marie Julie Thevenin
Agnes Jeanne Adelaïde Euphemie Louise Lacombe fille majeure de François Antoine Lacombe notaire et de Marie Eleonore Langhans
apports du futur époux, le 6° d’une maison à Paris rue Cercettus au coin de la rue de Provence
Enregistrement de Strasbourg, acp 54 F° 48-v du 26 fru. 5

Marie Sophie Isabelle Joseph Lacombe épouse François Xavier Roussel

1801 (26 messidor 9), Strasbourg 6 (25), Not. Laquiante n° 1514
Contrat de mariage – François Xavier Roussel, General de brigade, fils majeur de Marie Claude Roussel, officier de santé de première classe demeurant a nancÿ, et de De Christine Batiment
Marie Sophie Isabelle Joseph Lacombe, fille majeure du Cit. François Antoine Lacombe homme de loi Notaire public a Strasbourg membre du Conseil general du Département du Bas Rhin et de De Marie Eleonore Cunegonde Langhans
Enregistrement de Strasbourg, acp 79 F° 43 du 2 ther. 9

Marie Anne Félicité Richarde Dominique Lacombe épouse Charles Marc Antoine Henri François Huart

1809 (11.5.), Strasbourg 6 (36), Not. Meyer n° 50
Contrat de mariage – Charles Marc Antoine Henri François Huart, chef de bataillon du Génie employé a Magebourg, membre de la Légion d’Honneur, fils de Nicolas Alexis Huart propriétaire au Chesne département des Ardennes et de feue Marie Jeanne Françoise Alexis Brétagne
Marie Anne Félicité Richarde Dominique Lacombe, fille de M François Antoine Lacombe notaire impérial membre du collège électoral du département du Bas Rhin demeurant à Strasbourg et de Marie Cunégonde Eleonore Langhans
Enregistrement de Strasbourg, acp 111 F° 88 du 12.5.

Adélaïde Louis Gabriel Lacombe épouse Marie Charité Sophie Kolb

1810 (15.9.), Strasbourg 3 (40), Not. Übersaal n° 609, 5535
Contrat de mariage) Sr Adélaïde Louis Gabriel Lacombe, fils majeur du Sr François Antoine Lacombe notaire impérial en cette ville et de De Marie Eleonore Cunégonde Langhans
Mademoiselle Marie Charité Sophie Kolb fille majeure du Sr Ferdinand Kolb négociant et de De Marie Charité Gretzinger
Enregistrement de Strasbourg, acp 115 F° 117 du 17.9.

Marie Isabelle Florentine Pierette Lacombe épouse Jacques Sautereau

1813 (18.3.), Strasbourg 6 (40), Not. Meyer n° 704
Contrat de mariage – Jacques Sautereau, capitaine quartier maître trésorier du 19° régiment de dragons en garnison à Strasbourg, fils majeur de feu Pierre Sautereau propriétaire à Autun département de la Saône & Loire et de Françoise Drillon
Marie Isabelle Florentine Pierette Lacombe, fille majeure de François Antoine Lacombe notaire et de Marie Cunégonde Eléonore Langhanss
en la demeure de M Lacombe père, dot de la future épouse 30 000 fr
Enregistrement de Strasbourg, acp 122 F° 9 du 15.3.

Pierre François Xavier Georges Lacombe épouse Marie Caroline Eugénie Chastelain

1817 (14.12.), Strasbourg 11 (24), Not. Thurmann n° 3838
Contrat de mariage, communauté avec réserve d’apports – Pierre François Xavier Georges Lacombe, sous intendant militaire à Haguenau fils majeur de feu François Antoine Lacombe, notaire en cette ville, et de Marie Cunégonde Eléonore Langhans
Marie Caroline Eugénie Chastelain, fille majeure de Jean Louis Antoine Alexandre Chastelain, ancien commissaire ordonnateur, chevalier des ordres royaux de St Louis et de la Légion d’Honneur, et de feu Marie Anne Catherine Humbourg
en la maison de M Chastelain rue des Frères n° 18
Enregistrement de Strasbourg, acp 136 f° 195-v du 15.12.

Louis Joseph Gabriel Lacombe épouse Marie Madeleine Desrues

1817 (18.8.), Strasbourg 12 (68), Not. Wengler n° 10 373
Contrat de mariage, communauté avec réserve d’apports – Louis Joseph Gabriel Lacombe, propriétaire fils de feu François Antoine Lacombe, notaire, et de Marie Anne Cunégonde Eléonore née Langhans
Marie Madeleine Desrues, fille de François Alexandre Desrues, commissionnaire de roulage, et de Marie Madeleine Lienhard
dans la maison de M Desrues père de la future épouse rue Ste Elisabeth n° 24
Enregistrement de Strasbourg, acp 135 f° 100-v du 21.8.


Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.