Jean Thomas Zæpffel, greffier et notaire, et (1779) Anne Barbe Krafft – catholiques


Jean Thomas Zæpffel naît à Dambach-la-Ville le 18 juin 1749, fils de l’économe Jean Frédéric Zæpffel. Il fait son apprentissage au greffe du bailliage de Mutzig où il occupe ensuite le poste de commis greffier pendant six ans. Il est greffier de la seigneurie de Blæsheim de 1771 à 1789. Il s’inscrit à la faculté de droit de Strasbourg le 19 décembre 1778. Il devient bourgeois de Strasbourg et tributaire à l’Ancre le 29 novembre 1780. Les Conseillers et les Vingt-et-Un de la Ville de Strasbourg le nomment notaire et rédacteur d’inventaires le 9 décembre 1780. Il épouse le 7 juin 1779 Anne Barbe (Joséphine Macarine) Krafft, fille d’un avocat au Conseil souverain d’Alsace. Il n’exerce pas de fonctions notariales à Strasbourg. Il est notaire à Ostwald en 1796, devient maire de la commune d’Illwickersheim (Ostwald) et président du canton de Geispolsheim. Jean Thomas Zæpffel cède sa charge de notaire à son fils en 1812 et meurt le 23 septembre 1825 à Ostwald.

Maison en propriété à Strasbourg
1784-1794, rue des Lods-et-Ventes ensuite rue du Fil (III 233, actuel )

Enfants

  • Frédéric Maurice, né le 28 avril 1780 à Saint-Pierre-le-Vieux, † 31 juillet 1780
  • François Joseph, né le 13 décembre 1781, notaire à Ostwald (18 mars 1812 – 10 octobre 1823)
  • Adélaïde Constantine Dominique, née le 5 août 1783, épouse (1807) le lieutenant des douanes George Michel Biraud Ciccaty
  • Claire Barbe, née le 5 août 1786 à Saint-Pierre-le-Jeune, † 11 avril 1787


Signature au bas de l’acte de baptême de son fils François Joseph (1781, Saint-Pierre-le-Vieux, f° 60)


Greffier de la Noblesse immédiate de Basse-Alsace, Jean Thomas Zæpffel demande le 20 novembre 1780 un poste de notaire et de rédacteur d’inventaires aux Conseillers et aux Vingt-et-Un. Il passe avec succès son examen puis est nommé notaire et rédacteur d’inventaires le 9 décembre 1780.

Manuel du notariat en Alsace (J.-F. Lobstein, 1844)

Greffier de la seigneurie de Blæsheim de 1771 à 1789
Notaire à Ostwald, 27 décembre 1796 – 10 janvier 1812

Pièces que Jean Thomas Zæpffel produit lors de la demande qu’il adresse en 1780 aux Conseillers et aux Vingt-et-Un. Il expose dans sa lettre de candidature qu’il a suivi les cours de la faculté de droit puis a fait son apprentissage au greffe du bailliage de Mutzig où il a ensuite occupé le poste de commis greffier pendant six ans. Il est devenu greffier pour le compte du Directoire de la noblesse de Basse-Alsace et souhaite maintenant y ajouter les fonctions de notaire de la Ville. Il joint à sa demande un certificat de baptême d’après lequel il est né à Dambach le 18 juin 1749 et un certificat d’inscription à l’Université daté du 19 décembre 1778.

Unterthäniges Memoriale und Bitten In Sachen Herrn Johann Thomas Zäpfel von Dambach des allhier wohnhaften Ritterschafftlichen Amtschreibers, Implorants,
Un gdige admission ad Examen pro Notariatu et beneficio inventandi
(prod. beÿ ghh. Räth und XXI den 20. 9.bris 1780)

Freÿ Hochwohlgebohrne, Hoch: Edel: Gebohrne, Hoch Edel Gestrenge, Fromme, Fürsichtige. Hochgelehrte. Hoch: und Wohl: weiße, Gnädig Gebietende Herren !
Der unterthänige Implorant hat vor mehreren Jahren die hiesige Collegia Juridica besucht, nacher aber in die Vier Jahr sich das Notariats befließen, weswegen er zu Mutzig in der dortige Amtschreibereÿ die Lehr zurückgelegt, hierauf aber die Stelle des Commis greffier allda Sechs Jahr lang Versehen hat.
Desto leichter war es ihm vor einigen Jahren unter Elsaßische Ritterschafftliche Amtschreibereÿen anzutretten, die Ihm alß dann das glück verschafft haben, sich allhier mit Haabhafft niederzulaßen.
Gleich wie Er aber damit die Stelle eines hiesigen Notary Zu Vereinigen wunschte, um desto mehr gelegenheit Zu haben, sich in öffentlichen Geschäfften bekandt Zu machen, und in diesem fach dem publico Zu Wittmen, wann Euer Gnaden vorläufig seine Fähigkeit Zu prüfen geruhen sollten.
Als gelanget an Hochdieselbe des Implorants unterthäniges Bitte ihn ad examen pro Notariatu und Beneficio inventandi gnädig Zu admittiren, hoc facto denselben unter die Zahl derer hiesigen Notariorum hochgeneigt aufzunehmen, und ihm mit dem Beneficio inventandi unter dem Anerbiethen zu willfahren, daß er sich alßbald in das hiesige burgerrecht begeben wolle.
Geneigten Erhöhrs getrostet, beharret mit schuldigster Ehrfurcht
Euer Gnaden, Unterthn. gehorsamer Diener, Zæpffel.

Extractus ex libri Baptismali ecclesiæ parochialis in dambach diœcesis argentinensis pag. 344.
Hodie 19 mensis Junii Anni 1749 â ne infrâ scripto Baptizatus est Joannes Thomas, filius dni Joannis Friderici Zæpffel Xenodochii argentinensis in Dambach œconomi, et Marieæ Helenæ Schwendt, conjugum in hâc parochiâ commorantium, natus pridie sub vesperum, patrinus fuit (…)

Leges Universitatis Argentinensis de disciplina et officio studiosorum (…)
Formula Jurisjurandi seu obligationis, qua Studiosi in numerum Civium academicorum à Rectore recipiuntur, Nobilisimus Johannem Thomam Zæpffel, Dambacensem, Juris Cultorem. Fidem suam bis Legibus huicquie Formulæ adstrinxisse Argentorati A. C. 1778. d. 19. Decemb. testor
Joh. Michael Lorene, Eloquent. et Historiarum Prof. P. O. h. t. Universitatis Rector

Jean Thomas Zæpffel devient bourgeois quand il est nommé notaire et s’inscrit à la tribu de l’Ancre le 29 novembre 1780

1783, Registres annuels de la Taille (VII 1276) f° 15
Ancker – Zäpffel Thomas, Jur. 29. Nov. 1780
1789, Rôles de la contribution patriotique (VII 1295)
Bateliers – n° 166. III, Rue dite Pfund Zollergassen 7. Zaepffel, Jean Thomas, Greffier des terres de la noblesse et ancien assesseur au Sénat

Natif de Dambach-la-Ville, fils de l’économe Jean Frédéric Zæpffel, Jean Thomas Zæpffel épouse le 7 juin 1779 Anne Barbe (Joséphine Macarine) Krafft, fille d’un avocat au Conseil souverain d’Alsace

Mariage, Saint-Pierre-le-Vieux (cath. p. 284) Hodie 7.ma Junii anni 1779 (…) sacro matrimonii vinculo in facie ecclesiæ conjuncti fuerunt Dnus Joannes Thomas Zæpfel, Dicasterii Nobilitatiis immediatæ inferioris Alsatiæ Protoscriba, filius legitimus et Majorennis defunctorum Dni Joannis Friderici Zæpfel Oecomonii dum viveret Zenodochiii argentinensis in Dambach et Dnæ Mariæ Helenæ Schwendt oriundus ex Dambach hujus diœcesis, a duabus autem annis in parochiâ nostrâ commorans, et Dlla Anna Barbara Josephina Macrina Krafft hujas, filia legitima et minorennis Dni Marci Adami Krafft supremæ curiæ Colmariensis advocati et defunctæ Dnæ Mariæ Josephinæ Cratzmeyer in vitâ conjugum parochiana nostra – (signé) J. T. Zæpffel, Barbe Krafft (i 149)

Jean Thomas Zæpffel meurt le 23 septembre 1825 à Ostwald où il a été notaire. Son fils maire de la commune est témoin de l’acte de décès

Décès, Ostwald (n° 13) Déclaration de décès – le 24 septembre 1825, Jean Thomas Zaepfel, âgé de 76 ans 3 mois 8 jours né à Dambach, domicilié à Oswald mort en cette mairie le 23 du mois de septembre à 11 heures du soir dans la maison située n° 5
Premier déclarant, Joseph Zaepfel, Maire, agé de 43 ans, son fils (i 5)


Adélaïde Zæpfel épouse en 1807 le lieutenant des douanes George Michel Biraud Ciccaty

Mariage, Ostwald. L’an 1807 mardy 15 décembre, par devant nous adjoint municipal de la commune d’Illwickersheim (…) sont comparus le sieur George Michel Biraud Cicati, natif de Thann, Departement du haut Rhin, Lieutenant d’ordre des douanes jmperiales a la residence de Strasbourg, majeur d’ans jouissant de ses droits fils de feu le sieur Augustin François Biraud Cicati, vivant colonel au Regiment d’jnfanterie de hessen darmstatt et de la défunte dame Marie Anne Risch, en leur vivant residans audit Thann comme jl est constaté par les actes de decès de ces derniers en date des 17 mars 1806 et 5 7.bre 1786 restés annexés aux présentes
Et demoiselle Adelaïde Constantine Dominique Zæpfel fille majeure du sieur Jean Thomas Zæpfel President du canton de Geispoltzheim, notaire et maire de cette même commune d’Illwickersheim et de dame Anne Barbe Joséphine Macarine Krafft, du Consentement et de l’assitance de ces derniers (signé) Ciccaty, Adelaïde Zæpffel


Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.