André Bremsinger, notaire, et (1788) Claire Thiébaut Gœrger – catholique


Né à Friedberg près de Francfort de François Thomas Bremsinger qui finit sa vie marchand à Haguenau, André Bremsinger sollicite le 26 septembre 1785 un poste de notaire et de rédacteur d’inventaires alors qu’il est employé à la Chancellerie. Il est nommé aux postes sollicités le 25 septembre 1786. Il devient secrétaire à la tribu des Tonneliers le 24 avril 1788 en remplacement du luthérien Jean Michel Grauel.
André Bremsinger épouse en novembre 1788 à Hanhoffen près de Bischwiller Claire Thiébaut Gœrger, fille d’un sellier strasbourgeois.
Il se fait remplacer par Vix dans ses fonctions de notaire lorsqu’il est juge au tribunal civil (1797-1800). Il meurt d’hydropisie le 29 janvier 1811 alors qu’il est notaire, juge suppléant, et membre du collège électoral du département.

Enfants

  • François Louis Félix, notaire, épouse en 1816 Marie Elisabeth Louise Gros
  • Claire Marthe Henriette, célibataire, † 1837


Signature au bas de l’acte de mariage


Employé à la Chancellerie, André Bremsinger sollicite le 26 septembre 1785 un poste de notaire et de rédacteur d’inventaires et passe l’examen habituel. Quand il réitère sa demande le 2 janvier 1786, il est invité à attendre que les avocats généraux aient statué sur le nombre de notaires. Comme les avocats généraux tardent à rendre leurs conclusions, les Conseillers et les Vingt-et-Un reçoivent André Bremsinger à la fois notaire et rédacteur d’inventaires le 25 septembre 1786.
La tribu des Tonneliers nomme André Bremsinger secrétaire le 24 avril 1788 en remplacement de Jean Michel Grauel qui vient de mourir.

André Bremsinger épouse à Hanhoffen près de Bischwiller Claire Thiébaut Gœrger, fille d’un sellier strasbourgeois. Le témoin François Riett est le beau père de la mariée.

Mariage, Hanhoffen (cath. p. 4)
Hodie 10. Novembris Anni 1788 (…) sacro Matrimonii vinculo in facie Ecclesiæ Conjuncti fuerunt Dnus Andreas Bremsinger Urbis Argentinensis Notarius Juratus filius defuncti Francisci Thomæ Bremsinger intra Hagenoam Mercatoris et superstitis Vidua Gaett Conjugum in vivis Majorennis solutus ex friedberg et Della Clara Theresia Georger Soluta minorennis Argentinenis filia defuncti Johannis Michaelis Goerger Civis in vivis ephipparii Argentinæ et superstitis Marthæ Holdermann Conjugum in vivis, Adfuere testes Franciscus Riett Civis et Ephipparius Argentinæ (signé) Andreas Bremsinger, Clara Goerger, François Riett (i 3 – Proclamation à Saint-Pierre-le-Vieux 10 novembre 1788, i 55)

André Bremsinger est tributaire depuis le 20 septembre 1788

1789, Registres annuels de la Taille (VII 1282) – Tribu des Tonneliers, f° 273-v
Bremsinger Andr. Nots. jur. 20. Sept. 1788

André Bremsinger habite rue du Jeu-des-Enfants lors de l’état de population de 1795

1795, Registres de population (600 MW 4)
IV° Section, Rue du jeu des enfants N° 10
André Bremsinger, 36, Notaire, Strasbourg
Claire Ge. Bremsinger, 31, sa femme, id

André Bremsinger meurt d’hydropisie le 29 janvier 1811 en délaissant deux enfants et des terres à la campagne

1811 (27.2.), Strasbourg, Me F. Grimmer (actes en déficit)
Inventaire de la succession d’André Bremsinger, à la requête de la veuve Thérèse Goergen la veuve tutrice naturelle de François Louis Félix et Marie Marthe Claire Henriette
Continuation du 17 juillet 1811 – Immeubles. une maison à Dorlisheim 8000 fr, 8 ha à Drusenheim 19 840 fr, 55 ares de terres à Kienheim 800 fr, 27 ares à Neugartheim 660 fr, 2 ares de vignes à Willgottheim 720 fr, 2 ha 25 ares de terres à Dürningen 2850 fr, 1 ha 8 ares à Wintzenheim 720 fr, 19 ares à Dossenheim, 20 ares à Kleinfranckenheim, 10 ares de prés à Kuttolsheim 960 fr, 21 ares de broussailes à Oberschaeffolsheim et 50 ares 3750 fr, 20 ares à Rumersheim 160 fr, maison à Eckwersheim 1440 fr
acp 116 F° 138-v du 5.3. – acp 117 F° 137 du 22.7.)
(boîte 5, 33) vente de meubles n° 7256 du 11 novembre 1811 au fauxbourg blanc devant l’auberge au Tilleul, à la requête de Claire Goergen la veuve tutrice naturelle de Marie Marthe Claire Henriette et François Louis Félix juriste actuellement majeur, 447 et 754 fr
vente de meubles à Dorlisheim n° 7271 du 18 novembre, 3312 francs

Décès, Strasbourg (n° 197)
Déclaration de décès, le 30 janvier 1811. Jean André Bremsinger, âgé de 59 ans, 9 mois 15 jours, né à Friberg grand duché de Francfort, Membre du collège électoral, juge suppléant et notaire impérial, domicilié dans la maison où il est mort faubourg blanc n° 18 le 29 du présent à neuf heures du soir, époux de Claire Thérèse Goerger, fils de feu Jean Thomas Bremsinger, officier retiré, et de feue Anne Claire Goett (hyd.) i 52

Claire Thérèse Goerger meurt de phtisie le 15 avril 1827 dans une maison au Vieux-Marché-aux-Vins

Décès, Strasbourg (n° 644)
Déclaration de décès, le 16 avril 1827. Claire Thérèse Goerger, âgée de 64 ans 9 mois 20 jours, née à Strasbourg Veuve d’André Bremsinger, Notaire et Juge suppléant au Tribunal civil et Membre du collège électoral du département du Bas Rhin domiciliée à Strasbourg, morte en cette mairie le 15 du mois courant à sept heures du soir dans la maison située N° 79 Vieux-Marché-aux-Vins, fille de feu Jean Michel Goerger, sellier, et de feu Marthe Holdermann (Phth.) i 77

Claire Marthe Henriette Bremsinger meurt célibataire dans la maison de l’ancien couvent Sainte-Barbe au Faubourg National le 17 mai 1837

Décès, Strasbourg (n° 1152)
Déclaration de décès, le 18 Mai 1837, Claire Marthe Henriette Bremsinger âgée de 44 ans 9 mois 20 jours née à Strasbourg, non mariée, domiciliée à Strasbourg, morte en cette ville le 17 du mois courant à une heure de relevée dans la maison située N° 14 Faubourg national, fille de feu André Bremsinger, Notaire, et de feu Thérèse Claire Joerger. Premier déclarant, François Louis Félix Bremsinger, âgé de 47 ans, Notaire et Adjoint au Maire, frère de la défunte (i 39)


Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.