Ciel (rue du) : Himmelreichgässel


Adolphe Seyboth (éd. en allemand, p. 247) rapporte que la ruelle qui relie l’extrémité occidentale de la place Saint-Etienne à l’extrémité méridionale de la rue des Pucelles est appelée en 1326 Zum krumben Ecke (au coin), puis au XV° siècle Krumbeneckgesselin (rue du coin). Elle prend ensuite le nom de Himmelreichgässel d’après la maison Zum Himmelreich (au Royaume des cieux) qui donne à la fois dans la ruelle et sur la place Saint-Etienne.
La seule maison dont l’entrée principale donnait dans la ruelle au XVIII° siècle est l’actuel n° 5 (anciennement n° 23 dont la numérotation suivait celle de la place Saint-Etienne), l’actuel n° 3 faisant alors partie du 35 rue des Frères.

Sur la partie orientale du plan Blondel ci-dessous (canton VI), la rue part vers le haut à partir du centre du plan, face au Directoire de la Noblesse de Basse-Alsace (actuel F.E.C.), teinté en violet.

Canton VI (est)


Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.