Tobie Schumacher, notaire – luthérien († 1804)


Fils du maréchal ferrant Jean Schuemacher, Tobie Schumacher naît à Trænheim. Il est secrétaire chez le notaire Jean Philippe Lichtenberger quand il sollicite en 1753 un poste de notaire. La commission d’examen lui fait passer l’examen le 30 mai 1754. Il est nommé notaire le 1° juillet 1754 puis rédacteur d’inventaires le 11 décembre 1756. Tobie Schuhmacher devient bourgeois puis tributaire à la Lanterne le 16 avril 1757. Il est habilité à dresser des inventaires auprès du Directoire de la Noblesse immédiate le 17 février 1757.
Tobie Schuhmacher contracte en 1788 un abonnement au bureau de la Taille. Il remet les actes de son étude à Jean Jacques Lung quand il cesse son activité (1798). Il meurt célibataire le 26 décembre 1804 à l’âge de 80 ans.

Maisons en location
1789, ferrière St Nicolas, n° 25 (actuel cour Saint-Nicolas n° 6)
1805, quai Saint-Nicolas n° 84 (actuel n° 9)


Signature au bas d’un acte de 1788 (ADBR, cote 6 E 41, 1393)


Le secrétaire Tobie Schumacher sollicite le 15 décembre 1753 un poste de notaire. Les Conseillers et les Vingt-et-Un lui demandent de prendre patience le 22 décembre 1753 puisqu’il n’y pas de poste vacant. Tobie Schumacher qui sollicite un poste de notaire le 20 mai 1754 est renvoyé à la commission d’examen qui lui fait passer le 30 mai 1754 l’examen du notariat. L’avocat général Hold relève le 1° juillet 1754 qu’il s’est particulièrement distingué lors de son l’examen et que le notaire Lichtenberger dont il est l’assistant lui a remis un certificat élogieux. Les Conseillers et les Vingt-et-Un nomment Tobie Schumacher notaire.
Tobie Schuhmacher demande le 20 mars 1756 à être habilité à dresser des inventaires mais l’alternative ne lui est pas favorable. Il présente à nouveau sa demande le 11 décembre 1756 en arguant que l’alternative lui est désormais favorable et qu’il pourrait remplacer Jean Lobstein qui n’est plus capable de remplir ses fonctions à cause de son grand âge ; les Conseillers et les Vingt-et-Un le nomment rédacteur d’inventaires.

Originaire de Trænheim, Tobie Schuhmacher devient tributaire à la Lanterne le 16 avril 1757.

1756, Protocole de la tribu de Lanterne (XI 211)
(f° 262) den 16. Aprilis 1757. H Notarius Tobias Schuhmacher von drenh. gebürthig prod. Statt Stall und Pfenningthurn schein Krafft deßen Er das Burgerecht gratis Erhalten, bittet Ihme dießes orths Vndter denen Zu dienern Leibzünfftig zu recipiren. Erkannt Willfahrt

Tobie Schuhmacher est rédacteur d’inventaires au Directoire de la Noblesse immédiate

1779 (4.2), Me Ensfelder (J. Daniel 6 E 41, 632) n° 99
Tobias Schumachers löblicher Stadt Straßburg offenbar geschworne Notarius und beÿ hochgedachter Ritterschafft imatriculirte Inventirschreiber

Tobie Schuhmacher contracte un abonnement auprès du bureau de la Taille pour un montant de 7 000 florins alors que sa base d’imposition était jusqu’alors de 5 000 florins

1788, Livres de la Taille (VII 1181) f° 64
Sambst. den 14. Junii 1788. Erkandtnus derer Hoch und Wohlverordneten Herrn Ober: Stall: Herren vom 6. Aprilis 1788
Hr Notarius Tobias Schuhmacher stehet vor und bittet ihme mit einem Abonnement auf Löbl. Statt Stall dergestalt Zu Willfahren, daß er statt bishero verstallter Fünf tausend Zweÿ hundert Gulden eine Summ von Siebentausend Gulden bis ad Annum 1790. inclusive Zu verstallen habe
Erkandt Wird H. Implorant mit begehrtem Abonnement auf Löbl. Statt Stall auf den Fuß von Sieben tausend Gulden bis ad annum 1790. inclusive, unter folgenden Bedingungen willfahrt, daß er das angesetzte Quantum über Abzug der bis dahin verstallte Summa sogleich baar erlegen vnd wann ihme während solchem Abonnement etwas Erbs: Legats; Donations: oder Wÿdems weiße zufallen solte, deßen betrag obig fixierer Summ beÿgesetzt werde, wie nicht weniger daß auf deßen während dieser Zeit erfolgende Absterben deßen Verlaßenschaft ordnungsmäßig inventirt und das zu errichtende Inventarium, jedoch ohne zu beförchtenden recherche, oder Nachtrag, denen Hh. dreÿ Löbl. Statt stalls überlieffert Werde. Unterschrieben Zæpffel XV. Secretarius mit Handzug.

Tobie Schuhmacher habite la maison du juriste Jean Charles Spielmann derrière Saint-Nicolas

1789, Etat des habitants, p. 429 (5 R 26) – Rue 293 Derrière St Nicolas, n° 25 [actuel 6, cour Saint-Nicolas]
pr. Spielmann, Marg. Sal. veuve – Boulangers
loc. Thiess, George Val. negot. – Miroir
loc. Roth, Elisabethn veuve – Marechaux
loc. Schuhmacher, Tobie, Notaire – Lanterne

Tobie Schumacher répond à l’administration qui l’enjoint de donner la date de sa nomination aux fonctions de notaire

1796, Répertoire Tobie Schumacher (6 E 41 1312-4)
Strasbourg, le 28 brum. l’an 6 de la République française, une et indivisible
L’Adm. de la Police, Au Cit Schumacher Notaire
En conformité d’une circulaire du Ministre de la justice et en exécution d’un arrêt du Dre. Exécutif du 14. Vend. dr. ainsi que d’une lettre de l’Adm. C.ale dt Dep. du bas Rhin, je vous invite et au besoin vous requiers à me faire passer sans delai et au plus tard dans 4 jours une déclaration signée de vous contenant vos Noms et prenoms ainsi que l’indication de la Date de votre nomination aux fonctions de Notaire et l’autorité qui vous y a commis.
Salut et fraternité, Wurm

Réponse. Strasbourg le 2 frimaire l’an 6
Tobie Schumacher, Notaire public
au Citoyen Wurm, administrateur de la Police de la Commune de Strasbourg
En conséquence de votre invitation et réquisition respective du 28 brumaire dernier à moi remise avant-hier, je déclare qui par le cidevant Magistrat de cette commune j’ai été nommé et assermenté, après l’examen subi à ce sujet.
Le 1° Juillet 1754, Notaire public
Le 11 decembre 1756, après un autre examen, j’ai obtenu le Beneficium inventandi, c’est à dire la faculté de traiter les affaires de succession Et
Le 17 fevrier 1757, je fus reçu et assermenté par le cidevant Directoire de la cidevant Noblesse de la base alsace au nombre des notaires qui traitoient les affaires de succession parmi les membres nobles de son Ressort.
En foi de quoi j’ai signé. signé Tobie Schumacher, avec paraphe, Not.re public

Tobie Schuhmacher meurt en 1804 à l’âge de 80 ans en délaissant pour seule héritière sa sœur domiciliée à Trænheim. L’actif de la succession s’élève à 10 892 francs, le passif à 1 803 francs. Les actes de son étude qu’il a remis à Jean Jacques Lung sont échus après la mort de celui-ci à Chrétien Geofroi Bossenius.

1805 (12 nivose 13), Strasbourg 5 (21), Me F. Grimmer, n° 3194
Inventaire de la succession de feu M° Tobie Schumacher, ancien notaire public à Strasbourg, fait en l’an XIII.
est comparue Salomé Schumacher Epouse de Jean Jacques Schneider Cultivateur a Trænheim, canton de Wasselonne, dument autorisée de son dit mari, ladite femme comparante par Nicolas Jacques Schneider, Cabaretier au Cerf audit Trænheim son fils et Mandataire (…) ladite Dame Schneider comparante comme dit est, a dit que feu M° Tobie Schumacher ancien notaire public en cette ville son frere étant décédé le 5 du mois courrant, et n’ayant delaissé d’autres héritiers que la comparante comme seul et unique sœur, mais ayant fait des legs à différentes personnes par deux Dispositions olographes (…) fait et passé à Strasbourg dans la maison mortuaire quai St Nicolas N° 84 au second Etage
Denomination de l’heritiere. Le défunt Mr Tobie Schumacher a délaissé pour seule et unique héritiere sa sœur unique savoir Salomé Schumacher Epouse de Jean Jacques Schneider Cultivateur à Trænheim canton de Wasselonne

Papiers. En parcourant les papiers qui se trouvent dans une grande armoire il s’est trouvé que les actes notariés du défunt ont été par lui confiés à Me Lung, aussi Notaire, et que lors du decès de ce dernier ils ont été remis avec les actes dudit Sr Lung à Me Bossenius aussi Notaire public à Strasbourg
(f° 12) Série des rubriques du present Inventaire. Total des meubles meublans 639 fr, total de l’argenterie 15 fr, total des livres 50 fr, total de l’argent comptant 3663 fr, total des créances actives 6525 fr, Total général 10 892 francs – passif 1803 fr, reste 9388 fr
Enregistrement de Strasbourg, acp 95 F° 102-v du 22 ni 13
(Joint) procuration Nicolas Schneider aubergiste Thomas Schneider cultivateur, Salomé Schneider femme d’André Reiss cultivateur, Ursule Schneider femme de David Cristophel cultivateur tous habitant à Traenheim enfants et héritiers de Salomé Schumacher épouse de Jean Jacques Schneider
(n° 3204, dépôt des testaments 15 nivose, à Trenheim mon endroit natal le 21 thermidor 11, le 3 messidor 12)

Décès, Strasbourg (n° 370)
L’an XIII de la République le 5° jour du mois de Nivôse (…) que Tobie Schuhmacher agé de 80 ans, 6 mois, ancien notaire, natif de Traenheim, Département du Bas Rhin, non marié, fils légitime de feu Jean Schuemacher, maréchal ferrant et de feu Marie Ursule N. est décédé cejour d’hui à 3 heures du matin en la maison située au quai de St Nicolas N° 84 (i 98)


Les Maisons de Strasbourg sont présentées à l’aide de Word Press. Elles sont hébergées par Free-H.